Isigny, chère liberté - Les témoins des bombardements du 8 juin 1944 racontent... Agrandir l'image

Isigny, chère liberté - Les témoins des bombardements du 8 juin 1944 racontent...

A mi-distance d’Utah-Beach et d’Omaha-Beach, plages imprégnées du sacrifice de milliers de jeunes Américains, Isigny-sur-Mer a payé, en juin 1944, sa situation géographique au prix fort : trente-trois morts parmi les civils, une population blessée dans sa chair et marquée pour toujours, une ville en feu et anéantie par les bombardements…

Plus de détails

21,80 €

Fiche technique

Dimensions15 X 22 cm
Nombre de pages160
AuteurBernard LESIEUR et Jean-Noël LEVAVASSEUR
Poids280 g
CollectionInédits & Introuvables
Date de parution1er semestre 2004

En savoir plus

A mi-distance d’Utah-Beach et d’Omaha-Beach, plages imprégnées du sacrifice de milliers de jeunes Américains, Isigny-sur-Mer a payé, en juin 1944, sa situation géographique au prix fort : trente-trois morts parmi les civils, une population blessée dans sa chair et marquée pour toujours, une ville en feu et anéantie par les bombardements…

Qui d’autre pouvait mieux restituer ces journées, si tristes et pourtant porteuses d’espoir, que les témoins qui les ont vécues ?

Sous la plume de Bernard LESISEUR, 18 ans en 1944, et Jean-Noël LEVAVASSEUR, journaliste à Ouest-France, ils se sont confiés et racontent avec émotion leurs peurs, leurs drames et aussi leurs joies.

Le titre « Isigny, chère liberté », l’exergue du général de Gaulle, sur les lieux le 14 juin 1944 : « … élevons notre foi et notre espoir au-dessus des débris fumants » et la très belle préface du « voisin » Gilles PERRAULT donnent d’entrée le ton juste à un ouvrage qui fixe non seulement la mémoire locale, mais apporte aussi sa pierre à l’édifice de l’Histoire mondiale, présente ces jours-là, à Isigny-sur-Mer.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Isigny, chère liberté - Les témoins des bombardements du 8 juin 1944 racontent...

Isigny, chère liberté - Les témoins des bombardements du 8 juin 1944 racontent...

A mi-distance d’Utah-Beach et d’Omaha-Beach, plages imprégnées du sacrifice de milliers de jeunes Américains, Isigny-sur-Mer a payé, en juin 1944, sa situation géographique au prix fort : trente-trois morts parmi les civils, une population blessée dans sa chair et marquée pour toujours, une ville en feu et anéantie par les bombardements…