1 500 jours extraordinaires dans le canton de Caumont-l'Eventé (17 juin 1940 - 31 juillet 1944) Agrandir l'image

1 500 jours extraordinaires dans le canton de Caumont-l'Eventé (17 juin 1940 - 31 juillet 1944)

Véritablement extraordinaires, 1 500 précisément, entre l’arrivée des premiers soldats allemands le 17 juin 1940 et la libération totale du canton par les alliés anglais et américains, le 31 juillet 1944, ces jours sont définitivement entrés dans la mémoire du canton de Caumont-l’Eventé.

Plus de détails

21,80 €

Fiche technique

Nombre de pages256
Dimensions15 X 22 cm
Poids410 g
AuteurClarence BAUDET
Date de parution1er semestre 2005
CollectionInédits & Introuvables

En savoir plus

Les habitants du canton de Caumont-l’Eventé ont eu bien raison d’aider le jeune historien local, Clarence Baudet, dans sa tâche et ses recherches.

Il a pu ainsi retracer non seulement les faits et gestes de la période la plus difficile de toute l’histoire de ce canton rural et typique de Normandie, mais aussi son contexte général et ses conséquences : plus de cent victimes civiles et militaires, des pertes matérielles incalculables et des difficultés morales longues à surmonter.

La qualité et la rigueur de son travail et les témoignages recueillis sont autant de preuves de l’attachement au devoir de mémoire de ces jours à nuls autres pareils. Véritablement extraordinaires, 1 500 précisément, entre l’arrivée des premiers soldats allemands le 17 juin 1940 et la libération totale du canton par les alliés anglais et américains, le 31 juillet 1944, ces jours sont définitivement entrés dans la mémoire du canton de Caumont-l’Eventé.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

1 500 jours extraordinaires dans le canton de Caumont-l'Eventé (17 juin 1940 - 31 juillet 1944)

1 500 jours extraordinaires dans le canton de Caumont-l'Eventé (17 juin 1940 - 31 juillet 1944)

Véritablement extraordinaires, 1 500 précisément, entre l’arrivée des premiers soldats allemands le 17 juin 1940 et la libération totale du canton par les alliés anglais et américains, le 31 juillet 1944, ces jours sont définitivement entrés dans la mémoire du canton de Caumont-l’Eventé.