Jean-Marie, Mellon ROGER dit VALHUBERT - soldat de la Révolution, chef du 1er bataillon de la Manche, Général d'Empire Agrandir l'image

Jean-Marie, Mellon ROGER dit VALHUBERT - soldat de la Révolution, chef du 1er bataillon de la Manche, Général d'Empire

Le 2 décembre 1805, à Austerlitz, Valhubert reçoit l’ordre de défendre à tout prix sa position. Les Russes tirent sans relâche et un de leurs obus vient le frapper mortellement… à 41 ans, en pleine gloire militaire.

Auparavant, Jean-Marie, Mellon Roger dit Valhubert se sera montré un digne fils de la Révolution.

Plus de détails

23,00 €

Fiche technique

Nombre de pages320
Dimensions15 X 22 cm
Poids514 g
AuteurGérard MENARD
Date de parution2ème semestre 2005
CollectionInédits & Introuvables

En savoir plus

Le 2 décembre 1805, à Austerlitz, Valhubert reçoit l’ordre de défendre à tout prix sa position. Les Russes tirent sans relâche et un de leurs obus vient le frapper mortellement… à 41 ans, en pleine gloire militaire.

Auparavant, Jean-Marie, Mellon Roger dit Valhubert se sera montré un digne fils de la Révolution. Né à Avranches et issu de la bourgeoisie moyenne du Sud-Manche, patriote et militant révolutionnaire prononcé, il devient le premier lieutenant-colonel du Premier Bataillon de Volontaires de la Manche à 28 ans.

D’entrée, il participe victorieusement à la défense de Lille en septembre-octobre 1792, mais l’année suivante il est fait prisonnier et ne reviendra en France qu’en 1795. A son retour, son chemin croise une autre figure manchoise de la Révolution, le député Letourneur, qui relancera sa carrière.

Rallié au coup d’état du 18 Brumaire, il est promu général de brigade en 1803 et devient l’un des grands professionnels de l’armée napoléonienne qui partent à la conquête de l’Europe, comme le dit si bien dans sa préface le professeur Bertaud : « l’épée d’une main, le Code civil de l’autre… » jusqu’à Austerlitz où, pour lui, le soleil s’arrêta de briller !

La conclusion du professeur Bertaud : « ce livre s’adresse aussi à tous ceux qui désirent saisir, à travers la démarche d’un homme, la construction de la nation français » s’impose à tous comme la reconnaissance du travail de Gérard Ménard.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Jean-Marie, Mellon ROGER dit VALHUBERT - soldat de la Révolution, chef du 1er bataillon de la Manche, Général d'Empire

Jean-Marie, Mellon ROGER dit VALHUBERT - soldat de la Révolution, chef du 1er bataillon de la Manche, Général d'Empire

Le 2 décembre 1805, à Austerlitz, Valhubert reçoit l’ordre de défendre à tout prix sa position. Les Russes tirent sans relâche et un de leurs obus vient le frapper mortellement… à 41 ans, en pleine gloire militaire.

Auparavant, Jean-Marie, Mellon Roger dit Valhubert se sera montré un digne fils de la Révolution.